Clos Lagüe

Revue de presse

Guide Dussert-Gerber des Vins de France - édition 2003 - page 153
Un excellent Fronsac 1999, issu d'un vignoble de 12.50 ha (80% merlot et 20% Cabernet Franc), un vin de belle robe pourpre, au nez puissant et subtil à la fois, très bien équilibré, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu. Goûtez leur autre Fronsac Clos Lagüe 1999, fort bien élevé en fûts de chêne.

Millésimes France par Patrick Dussert-Gerber - édition 2003 - page 154/155
Remarquable Fronsac 2000, issu d'un vignoble de 12.50 ha avec ses notes d'épices et d'humus bien caractéristiques, des tannins très équilibrés et rond à la fois, une bouche bien corsée, prometteur. Goûtez leur autre Fronsac Clos Lagüe, fort bien élevé en fûts de chêne, de bonne bouche où dominent les épices et la groseille.

Guide Hachette des vins 2009 - page 257
Pas plus de 2 ha de vignes (70% de merlot et 30% de cabernet implantés sur molasses argilo-calcaires) pour ce cru exploité par la famille La Tour du Fayet, également propriétaire à Saint-Emilion. Ce 2005 présente une robe cerise limpide qui retient le regard. Son bouquet intéresse lui aussi par son fruité intense rehaussé d'un agréable boisé aux nuances de vanille. La bouche équilibrée est construite sur des tanins extraits en douceur, mûrs, épicés et frais, et la finale persistante confirme les premières impressions. Un à trois ans de garde permettront à cette bouteille de gagner encore en complexité.
Note :1 étoile (vin très réussi)

Guide Hachette 2014- Clos Lague 2010
Ce petit cru de 2 ha mitoyen du château Beau Site de la Tour, également propriété de la famille de La Tour du Fayet, est établi sur le tertre de Fronsac. Il propose un 2010 ouvert sur les fruits rouges et noirs agrémentés d'une touche cacaotée, souple, frais et persistant en bouche. À boire au cours des deux prochaines années

Guide Hachette des vins 2016 - Clos Lague 2012
Etablie à Saint-Emilion, la famille La Tour du Fayet exploite plusieurs crus en Libournais, autour de la cité médiévale et en Fronsadais. Le merlot s'allie au cabernet dans ce fronsac mi-cuve mi-fût, au nez partagé entre les fruits rouges, le sous-bois et un discret boisé vanillé et épicé. Un vin flatteur, qui a pour atouts de jolis arômes de framboise, de vanille et de grillé et une bouche souple et légère : Le profil d'un « vin plaisir », à apprécier dès aujourd’hui.